Rechercher

Motion "Signalétique bilingue" : mettre fin aux mauvaises pratiques nuisibles à l’image de la langue

Dernière mise à jour : 27 juin

L’association « Sprochpolitik – langue alsacienne » a saisi les plus hautes instances alsaciennes pour appeler à mettre fin aux contradictions alsaciennes et aux pratiques nuisibles à l’image et à la perception de la langue régionale.


Motion proposée par Thierry Kranzer, président de l’Association « Sprochpolitik-Langue alsacienne » en novembre 2021 :

Préambule


Considérant la loi du 21 mai 2021, dites Loi Molac, autorisant les services publics à recourir à des traductions en langue régionale sur les bâtiments publics, les panneaux de signalisation, et dans la communication institutionnelle ;

Considérant les délibérations du Sénat ayant mené le 16 février 2011 à l’adoption de la proposition de loi du sénateur Roland Courteau relative à l'installation de panneaux en langue régionale, qui soulignent dès 2011 le bien-fondé du respect du principe de la taille de caractères identique entre langue nationale et langues régionales ;


Soulignant l’importance d’une visibilité positive de la langue régionale dans l’espace public pour sa perception, sa représentation et son estime et les liens entre représentation et mobilisation populaire ;


Notant que le respect du principe de la taille, police et style de caractères identique entre langue nationale et langues régionales sur les plaques de rue et autres signalétiques publiques est un principe de bonne gouvernance linguistique et un élément de l’attractivité du territoire ;


Rappelant que les Assises de la langue et de la culture régionales tenues en 2014, présidées par M. Philippe Richert, ont conclu, entre autres, à la nécessité de respecter ce principe de « taille de caractères identique » en matière de signalétique bilingue ;


Rappelant les recommandations adoptées en juin 2018 par le « Groupe Alsace », groupe de réflexion réuni par le président de la Région Jean Rottner, dont sa « recommandation 2 » qui appelle à « Conditionner l’attribution de la subvention consacrée aux plaques de rue bilingues à l’égalité de taille des caractères employés pour le français et l’alsacien » ;


Se réjouissant de la généralisation depuis quelques années des meilleures pratiques en matière de signalétique bilingue, dont le respect du principe de taille de caractères identique, dans les autres territoires de France ayant une langue régionale (Bretagne, Pays basque, Occitanie, Corse) ;


Saluant la réflexion exemplaire initiée en 2020 par le département de Haute-Garonne qui a abouti à la pause fin 2020 de plus de 70 panneaux d’entrée de département respectant le principe de taille de caractères identique entre les langues française et occitane ;


Regrettant l’absence de bilinguisme des panneaux installés en avril 2021 par la Collectivité européenne d’Alsace ;


Regrettant l’amateurisme des villes et collectivités alsaciennes et la persistance d’une tenace culture de croyances populaires aux dépens des meilleures pratiques en matière de signalétique bilingue ;



L’association « Sprochpolitik-langue alsacienne »



Exhorte la Région Grand Est à se rallier aux meilleures pratiques en matière de signalétique bilingue en demandant à sa Commission culture de conditionner le versement des subventions aux plaques de rue bilingues au respect du principe « taille, police et style de caractères identiques » ;

(Recommandation acceptée et confirmée par un courrier à l'association Sprochpolitik, de la Commission culture de la Région en date du 19 janvier 2022)


Invite la Région Grand Est à faire en sorte que le site internet de son Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle (OLCA), notamment son « Guide pratique à l'usage des maires d'Alsace », rappelle la nécessité de respecter le principe « taille, police et style de caractères identiques » et que soit retirées du site toutes les photos en contradiction avec ce principe;

(Recommandation acceptée en avril 2022 avec le retrait des pages incriminées du site de l'OLCA)


Invite la Collectivité européenne d’Alsace (CEA) à s’inspirer des initiatives et réflexions des départements occitanophones de la Haute-Garonne, du Tarn, du Tarn-et-Garonne et des Pyrénées-Orientales (catalan) en matière de bilinguisme des panneaux d’entrée de département, sans oublier les expériences et pratiques promues par l’Office public de la langue basque et de l’Office public de la langue bretonne ou d’autres territoires ;


Invite la Collectivité européenne d’Alsace (CEA) et la Région Grand-Est à s’inspirer des pratiques de signalétique bilingue de territoires ayant l’allemand comme langue minoritaire, comme Eupen-Malmédy (Belgique) et le Sud-Tyrol (Italie), et de territoires ayant le français comme langue minoritaire, comme le Val d’Aoste (Italie) et le Nouveau-Brunswick (Canada).


Invite les communes à intégrer dans leurs délibérations portant création d’une nouvelle rue la traduction en langue régionale afin qu’elle soit automatiquement intégrée dans les messages vocaux des GPS et autres logiciels vocaux.


Invite la Collectivité européenne d’Alsace (CEA) et la Région Grand-Est à organiser en 2022, en coopération avec le Conseil de l’Europe, un colloque permettant de faire l’inventaire des meilleures pratiques en matière de signalétique bilingue en France, en Europe et dans le monde, pour se traduire par la publication d’un répertoire des bonnes pratiques - destiné aux élus et fonctionnaires territoriaux - en matière signalétique bilingue (routes, rues, et affichages des administrations communales, départementales et régionales).


Invite les villes de Strasbourg, Sélestat et Mulhouse à cesser des pratiques de signalétiques bilingues contreproductives qui desservent la représentation de notre langue régionale et de respecter les meilleures pratiques consistant à des traductions fidèles et au respect du principe taille, style et police de caractères identiques. Exhorte aussi ces villes à ne pas confondre démarche patrimoniale (anciens noms) avec les ambitions d'un bilinguisme officiel qui exige une traduction fidèle.


Invite les collectivités alsaciennes à adopter un objectif de "généralisation d'ici 2030 de la signalétique bilingue dans tout l'espace public alsacien" (plaques de rue, panneau de direction, bâtiments publics, espaces dédiés à l'accueil d'enfants, messages audio dans les ascenseurs, trains, tram, etc.)


Cliquez ICI pour un inventaire des bonnes pratiques en matière de signalétique bilingue


 
Découvrez les actions de Sprochpolitik. Soutenez-nous, faites un don !
94 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout